Arrêtons de parler de « nouveaux médias »

En janvier 2009, les états généraux de la presse écrite proposaient de “réfléchir à la création d’un laboratoire des nouveaux médias“. Un an plus tard, une de mes résolutions est d’arrêter de parler de « nouveaux médias ».

L’expression « nouveaux médias » est semble-t-il née dans les années 70. Elle était alors utilisée pour qualifier HBO, chaîne thématique disponible par le câble aux États-Unis. Aujourd’hui, qu’appelle-t-on « nouveaux médias » ? L’Internet, ses canaux et ses contenus.

Qu’y a-t-il donc de nouveau ? Internet n’est plus tout jeune, se démocratise, ses usages évoluent vers la mobilité (qui a un iPhone, HTC ou BlackBerry ici ?), etc. Ceux que l’on appelait il y a encore quelques années « nouveaux médias » sont maintenant des médias, tout simplement. Pas dans le sens journalistique, mais dans le principe même de diffusion de contenu. Par exemple, je suis mon propre média en ayant des comptes YouTube, DailyMotion, Twitter ou ce blog que vous êtes en train de lire.

Plutôt que de nouveaux médias, préférons nouveaux supports (ils arrivent) et nouvelles formes de narration (on va se régaler dans les mois qui viennent).

Bonne année 2010 à toutes et à tous !

PS : par contre, je pense continuer à parler de « médias traditionnels » (ou vieillissants) 😉

[photo : thms.nl via Flickr]

Publicités

Un commentaire sur « Arrêtons de parler de « nouveaux médias » »

  1. je suis bien d’accord avec vous Steven, sur le fond et la forme. Bravo à vous pour tout ce que vous faites.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s